Sauveteurs en mer

Sauveteurs en mer, cet espace est pour vous, venez y nombreux !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sauveteurs en mer : des moyens comptés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 179
Age : 41
Localisation : Sausset les Pins (13)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Sauveteurs en mer : des moyens comptés   Lun 19 Mai - 19:36

Alors que les CRS devraient quitter les plages en 2010, la SNSM peine à former ses propres nageurs sauveteurs.

C'est à Étel, haut lieu du sauvetage, que les bénévoles morbihannais de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) se sont réunis samedi. L'occasion d'une assemblée générale pour faire le point sur l'activité des huit stations, réparties sur le littoral à Groix, Belle-Ile, Étel, Quiberon, La Trinité, Arzon - Port-Navalo, le Golfe, Damgan, auxquelles s'ajoutent deux stations estivales à Sarzeau et Pénestin. L'an dernier, les 145 sauveteurs embarqués de la SNSM ont effectué 284 sorties de sauvetage, secouru 433 personnes.

De la prise en remorque d'un voilier en avarie à quelques encablures de la côte, ou d'un accident plus dramatique, il ne reste souvent dans le journal qu'une poignée de mots. Quand, sur les lieux du drame ou du banal événement de mer, des hommes ont travaillé en silence. Des bénévoles avec des gestes de professionnels : la plupart ont navigué ou sont encore marins. Parfois, c'est une cruelle impuissance. « Je me suis senti inutile », a glissé, samedi, d'une voix sourde un des équipiers du canot de Damgan en rappelant le drame du Mélodie des mers, le caseyeur naufragé le 25 avril.

Crise du recrutement

En 2010, l'arrivée d'une nouvelle vedette à Étel achèvera le renouvellement de la flottille morbihannaise engagé en 2000. Une entreprise de longue haleine qui a un coût : 620 000 € pour la nouvelle vedette Éric Tabarly de La Trinité-sur-Mer. Région, conseil général, SNSM Morbihan et station, SNSM nationale ont apporté chacun 25 %. Le budget national est de 20 millions d'euros, couvert à 65 % par des dons.

Alors qu'elle sera confrontée d'ici peu à une crise de recrutement avec la baisse des effectifs embarqués au commerce ou à la pêche, et subissant dès aujourd'hui la hausse du carburant, la SNSM s'interroge d'abord sur son financement. Si les adhésions forment son socle financier, 12 % seulement des 3 400 adhérents morbihannais sont des plaisanciers.

L'amiral Lagane, président national de la SNSM, a comparé le chiffre de 50 000 adhérents SNSM à celui des 850 000 plaisanciers français. « Il y a là un potentiel de ressources pour préserver notre autonomie. Aujourd'hui je ne sais pas comment financer la formation des nageurs sauveteurs. » L'été dans le Morbihan, une centaine sont affectés à la surveillance des plages.

Une question urgente puisque Laurent Cayrel, préfet du Morbihan, a annoncé un désengagement des CRS sur les plages. Ce désengagement pourrait être effectif à la saison 2009. Et, sans entrer dans les détails, le préfet a esquissé un mode de financement, les usagers du littoral pourraient éventuellement en échange de leur sécurité, être responsabilisés, « y compris sur le plan financier ».

Bruno JÉZÉQUEL.

Ouest-France

source: http://www.lorient.maville.com/Sauveteurs-en-mer-des-moyens-comptes-P-/re/actudet/actu_dep-632520------_actu.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sauveteurs-en-mer.forum-actif.net
 
Sauveteurs en mer : des moyens comptés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Défense. «On a les moyens que l'on se donne»
» Je vis au dessus de mes moyens
» LES MOYENS HUMAINS DE L’ONE SE DEGRADENT
» SÉMAPHORES ET MOYENS DE TRANSMISSION
» Moyens de contraception

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauveteurs en mer :: Zones d'interventions :: Zone Atlantique (Cross ETEL)-
Sauter vers: