Sauveteurs en mer

Sauveteurs en mer, cet espace est pour vous, venez y nombreux !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La SNSM de royan a sec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
incendi-man

avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 50
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: La SNSM de royan a sec   Sam 16 Jan - 12:51

La SNSM est retenue à terre par les avaries


Dans le milieu des gens mer, certains mots sont bannis du vocabulaire. Question de tradition tout autant que de superstition. Quelqu'un a bien dû dire quelque chose de travers, cependant, pour que le sort s'acharne ainsi sur l'antenne royannaise de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM). Depuis plusieurs semaines, la navette SNS 125 « Amiral de Castelbajac » est en cale sèche, sa transmission mise à mal par la corrosion.Le mode de locomotion alternatif de la SNSM, un semi-rigide, n'est pas plus à la fête, le moteur en carafe. La remise en état des bateaux grève lourdement les finances de l'antenne, alors même qu'elle thésaurise pour abonder le financement une nouvelle navette.

Usure du matériel
« Nous avons été contraints d'entreprendre une réfection complète de la transmission de la navette, explique Pierre Becker, président de la SNSM. Nous nous étions rendu compte que la navette ne fonctionnait pas au maximum de ses capacités en termes de tours/minute. Nous avons inspecté le dispositif pour nous nous rendre compte que l'arbre était usé. L'eau de l'estuaire est fortement chargée en sable. Il a eu un effet abrasif sur l'arbre de transmission. »Un nouvel arbre a été commandé et livré. Le bon fonctionnement de la transmission exige cependant la reprise des renvois d'angles. « Ce sont des pièces usinées en Italie. Nous avons passé commande, mais l'usine n'a rouvert ses portes que lundi, après avoir fermé pour les fêtes ! Ajoutez à cela les intempéries qui ont paralysé un temps les transports... Nous téléphonons tous les jours, mais les pièces ne sont toujours pas arrivées à la SNSM à Nantes. Il faudra encore les rapatrier et les
monter. Nous ne sommes pas encore à l'eau. »

25 000 ? à débourser
Les réparations étaient nécessaires. « La navette à 20 ans. La durée de vie des bateaux de ce type a été portée par la SNSM de 20 à 25 ans. Nous avons obtenu de la changer en 2013. En attendant, elle doit fonctionner. Nous menons beaucoup d'interventions. Nous menons également beaucoup de sortie pour l'entraînement et la formation des personnels. Nous ne pouvons pas nous contenter de cours théoriques, en matière de sauvetage en mer. »Cette remise en état met cependant la SNSM de Royan à l'amende de 15 000 euros. La panne de moteur du second bateau n'arrange rien. « Il a tout simplement 2 500 heures de
navigation. Sa remise en état est estimée à 4 500 euros. Ce serait prendre un risque. Nous préférons le changer, ce qui porte la facture à 10 000 euros. »Total des courses : 25 000 euros, alors même que la station économise pour financer la future navette.«
Nous avons heureusement le soutien des communes littorales et de l'Agglomération Royan Atlantique. Malgré cela, cela représente un très gros effort financier pour nous. »

Un repas de soutien à Meschers

L'usure du SNS 125 a souligné l'urgence du financement d'un nouveau bateau pour la SNSM de Royan. La navette de première classe a remplacé, il y a quelques années, le SNS 244. « Le SNS 244 est parti à Etel, rappelle le président de la station royannaise, Pierre Becker. Le SNS 125 a été pour nous un appel d'air : cette navette de 1e classe fait 13,50 mètres à comparer aux 10,50 mètres de la navette de 2e classe dont nous étions dotés. »L'« Amiral de Castelbajac » avait cependant servi durant de longues années à La Rochelle. La navette affiche vingt ans de fonctionnement au compteur. Son remplacement est envisagé à l'horizon 2013.Le problème ? L'argent, tout
simplement. « Les clefs de financement sont immuables : 25 % par l'État, 25 % par le Département, 25 % par la Région, 25 % par la station. »Pour financer cette navette de 14 mètres - la même que celle mise en service à La Rochelle - la SNSM de Royan doit dont
investir quelque 200 000 euros. Somme qu'elle est loin d'avoir réunie. « Les collectivités font des efforts. Nous économisons, nous
thésaurisons pour y parvenir. Mais ces réparations imprévues nous contraignent à puiser dans les réserves. »Un mouvement de
solidarité s'est créé autour de la station. « Le patron du restaurant La Forêt, à Meschers-sur-Gironde, nous a littéralement tendu la main. Il nous permet d'organiser un repas dont le produit ira à la station.
Tout va intégralement à la cagnotte ! Il met gratuitement ses installations à disposition. Nous travaillons à trouver des fournisseurs qui fassent de même... » Cinq services - deux à midi, trois le soir - sont organisés le jeudi 28 janvier, repas de noix de
Saint-Jacques à 15 euros par personne. « Nous misons beaucoup sur
l'événement. Si nous arrivons à réunir plusieurs centaines de personnes, ce sera la preuve que nous pouvons mobiliser les énergies autour du sauvetage en mer. »Réservations au 05 46 02 79 87.



source : http://www.sudouest.com/charente-maritime/actualite/royan/article/835524/mil/5590577.html
( Attention page provisoire )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brembored
mousse
mousse


Masculin Nombre de messages : 31
Age : 34
Localisation : Trop loin d'la mé :(
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: La SNSM de royan a sec   Sam 30 Jan - 15:09

Courage à eux !!!

Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La SNSM de royan a sec
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bande de voyous sème le trouble à Royan
» SNSM CROS DE CAGNES
» SNSM Douarnenez
» SNSM Landéda
» SNSM BEG MEIL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauveteurs en mer :: Zones d'interventions :: Zone Atlantique (Cross ETEL)-
Sauter vers: